La Sardaigne par un Mega Express de Corsica & Sardinia Ferries

Fendre les flots, tel est le choix d’Amélie pour atteindre la Sardaigne. Elle a préféré le ferry… Poésie de prendre la mer pour une petite croisière, avantage d’arriver sur l’île avec son confortable véhicule.

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, lever de soleil.Corsica & Sardinia Ferries, le Mega Express One à Porto Torres.

Embarquement dans un ferry Mega Express

Un Mega Express de Corsica & Sardinia Ferries, au départ de Nice, arrivée à Porto Torres, lui paraît une bonne solution. Elle embarquera le soir au port de Nice, pour faire la traversée de nuit et débarquer au petit matin à Porto Torres, au Nord-Ouest de la grande île.

Ce sera le Mega Express Five, un navire rapide, construit au Japon et qui, dans ses premières années faisait la liaison entre les îles de l’archipel nippon. Il a connu une deuxième vie, reconditionné en Sicile puis à Gênes, de si belle façon qu’il a reçu la qualification de « navire neuf ».

Sur un PC, pour un meilleur visionnage des images, ne sélectionnez pas l’option diaporama, cliquez sur une image et naviguez avec les flèches.

Prendre le large avec Amélie

S’éloignent le port de Nice, le club nautique et son plongeoir, La Réserve, les villas Belle Epoque du cap de Nice comme le fameux Château de l’Anglais, pâtisserie rose sombre sous le soleil couchant, le Mont Boron, puis la rade de Villefranche.  

Les côtes du Cap Ferrat, du Cap d’Ail, du Cap Martin et de la Riviera dei Fiori, la Ligurie toute proche, s’estompent dans le soir.

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, restaurant Dolce Vita, gril de la mer.Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, restaurant Dolce Vita, gril de la mer.

Amélie explore le navire

Au pont 7, le Dolce Vita, restaurant de bord présente une carte variée et réserve d’agréables surprises en matière de poissons grillés et de crustacés. La carte des vins est tout à fait honorable. Les prix restent raisonnables, au regard des contraintes logistiques particulières d’un paquebot.

Amélie, Mega Express Five. Corsica & Sardinia Ferries, upskirt, minirobe, longues jambes
Amélie explore le Mega Express Five.

La belle jouit de sa cabine

De retour en cabine, en fait une petite suite, Amélie s’installe dans sa terrasse privative, partie salon meublée de table et fauteuils. Elle y observe, par les larges fenêtres-hublots la masse sombre, presque noire, de la Méditerranée, percée ici et là par les lumières d’un autre bateau. La chambre est dotée d’un canapé revêtu de tissus mauve, comme les rideaux, et d’un large lit. Après une douche, c’est là qu’Amélie s’abandonne aux bras de Morphée.

Le Mega Express vogue, stable sur les flots, avec à peine un ronronnement feutré qui berce notre belle.

Porto Torres, Mega Express, Five et Corsica & Sardinia Ferries,Amélie, robe courte, jolies jambes, longues jambes, décolleté
Porto Torres, Amélie devant le Mega Express Five de Corsica & Sardinia Ferries.

Aux aurores à Porto Torres

Aux aurores, boissons chaudes et viennoiseries au Sweet Cafè, un peu encombré, mais l’attente laisse le temps à Amélie d’achever de se réveiller.

Lever de soleil cinématographique sur Porto Torres. Amélie déploie ses longues jambes galbées sur le sol Sarde et prend la pose en au-revoir au Mega Express. Dans Porto Torres, una spremuta d’arancia dégustée sur une terrasse face à la mer et la voilà prête à longer la côte jusqu’à Castelsardo

Porto Torres, Mega Express, Five et Corsica & Sardinia Ferries,Amélie, robe courte, jolies jambes, longues jambes, décolleté
Amélie à Porto Torres devant le Mega Express Five de Corsica & Sardinia Ferries.

Retour avec le Mega Express One

Voyage retour depuis le même quai à Porto Torres, départ au petit matin, par le Mega Express One, cette fois. En effet, pour ce retour, Amélie n’a pas envie d’être réveillée aux aurores. Elle préfère donc voyager de jour. Embarquement matinal, pour une arrivée en début d’après-midi à Toulon, malheureusement pas à Nice mais cette rotation est paraît-il à l’étude, en fonction de la demande…

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, suite luxe, Améle, jambes, jupe ultra courte.Corsica & Sardinia Ferries, Mega Express One. Amélie dans sa suite.

Elle admire la proue fendant les flots

Le vaisseau, long de 178 mètres, quitte le quai et accélère très progressivement, déployant peu à peu la puissance de deux de ses quatre moteurs sur les hélices. Leur sillage d’écume gonfle peu à peu. Notre belle y dispose d’une des deux suites tout à l’avant du Mega Express One, juste sur la proue du navire qu’elle peut admirer, fendant les vagues, depuis ses fenêtres idéalement situées.

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, suite luxe. Proue.
La proue du Mega Express One, vue de la suite d’Amélie.

Une suite de Luxe pour Amélie

Un confortable canapé, deux fauteuils et une table basse, un tabouret devant une coiffeuse, des placards à revendre, une douche et cabine de toilettes, et un large lit dont elle a bien l’intention de profiter pour se reposer.

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, suite luxe, Améle, jambes, jupe ultra courte.
Corsica & Sardinia Ferries, Mega Express One. Amélie dans sa suite.

Le Mega Express Five atteint la haute mer et adopte une vitesse de croisière de croisière de 26 nœuds. Pendant ce temps, Amélie fait le tour du paquebot. Elle grimpe jusqu’au pont 9, pont supérieur, avec sa petite piscine entourée d’un bar dénommé Lido Beach Bar.

Déjeuner au Dolce Gusto

Aujourd’hui, le restaurant Dolce Gusto fait salle comble et des passagers patientent pour être installés. Une demi-heure d’attente est annoncée. Amélie préfère réserver et, en attendant, retourner s’étendre dans sa suite.

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, restaurant Dolce Gusto, Améle.
Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, Amélie au restaurant Dolce Gusto.

A son retour au restaurant, le directeur de la restauration vient en personne prendre la commande d’Amélie. Il lui explique qu’il faut beaucoup de flair pour anticiper la fréquentation du restaurant.  En effet, celle-ci n’est pas directement liée au nombre de passagers embarqués. Le restaurant peut être bondé alors que le ferry ne l’est pas, et inversement.

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, restaurant Dolce Gusto, crevettes mangue.
Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, restaurant Dolce Gusto, crevettes mangue.

Amélie a envie de gambas à la mangue. Elle les accompagne d’un Vermentino sarde, rappel un peu nostalgique de son séjour sur la grande île.

Sur un PC, pour un meilleur visionnage des images, ne sélectionnez pas l’option diaporama, cliquez sur une image et naviguez avec les flèches.

La sieste, après le déjeuner, quel délice !

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, suite luxe, Améle, jambes, arrondi des fesses, jupe ultra courte.
Mega Express One. Amélie dans sa suite.

A son réveil, elle apprécie la coiffeuse pour démêler sa chevelure et se maquiller très légèrement.

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, suite luxe, Améle
Mega Express One, Amélie devant sa coiffeuse.

Coiffée d’un chapeau victorien, elle scrute l’horizon

Le Mega Express approche de sa destination. Coiffée d’un chapeau colonial à rubans, époque victorienne, Amélie observe l’horizon où apparaissent d’autres navires, des îles puis des côtes qui se précisent.

Corsica-Sardinia Ferries, Mega Express One, Sardaigne, Amélie, chapeau colonial victorien
Amélie à bord du Mega Express One.

2 commentaires sur “La Sardaigne par un Mega Express de Corsica & Sardinia Ferries”

  1. Joli Voyage!
    Amélie semble aimer glisser sur la Grande Bleue…
    Je suis sûr qu’Amélie s’est bien sentie dans cette belle suite et qu’elle a pu ressentir avec plaisir les soubresauts de la mer !
    Elle a dû également se régaler au restaurant sans en laisser une miette au regard de son éducation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *