Arma di Taggia – La Conchiglia : La célébration de l’huile nouvelle !

« A tavola con l’olio nuovo  » :  Pèlerinage incontournable, de février à début avril, pour les amoureux de grands crus de l’huile d’olive taggiasque et de fine cuisine ligure.

Italie, Ligurie, Riviera dei Fiori, restaurant, Michelin, La Conchiglia, Giaccomo Ruffoni, Loris Dolzan, A tavola con l'olio nuovo, oliva tagiasca. 5 F
Soupette d’huile, cru 5 F, sorbet citron,crumble d’amandes.

Il en va de l’huile d’olive comme du vin. Elle a ses provenances, italienne, française… Elle a ses appellations célèbres, aujourd’hui en Europe ce sont des « dénominations d’origine protégée », et ses crus fameux. C’est tout un univers.

La Taggiasca, DOP prestigieuse.

L’huile d’olive de Taggia, en italien on dit « Taggiasca », est une des dénominations d’origine protégée les plus prestigieuses au monde. L’arrivée de l’huile nouvelle, au parfum et aux saveurs florales ou fruitées exaltées, est un évènement. Plusieurs restaurateurs ont eu l’idée de le célébrer, chaque année, en concevant des menus spécifiques où chaque plat met en valeur l’un des grands crus de l’huile taggiasque, tous différents. Tous sont des extra-vierges, mono-cépage taggiasque.

Italie, Ligurie, Riviera dei Fiori, restaurant, Michelin, La Conchiglia, Giaccomo Ruffoni, Loris Dolzan, Amélie.
Arma di Taggia, Amélie devant la Conchiglia, en hiver.

A table avec l’huile nouvelle – A tavola con l’olio nuovo !

C’est la 27e édition de « A tavola con l’Olio Nuovo », opération menée chaque fois en février et mars (en 2020 jusqu’au 5 avril), par trois restaurants cottés de la Riviera dei Fiori. Elle réunit bien sûr la Conchiglia à Arma di Taggia, le San Giorgio à Cervo et Balzi Rossi à Vingtimiglia, trois établissements connus comme des repères de la fine cuisine ligure.

Italie, Ligurie, Riviera dei Fiori, restaurant, Michelin, La Conchiglia, Giaccomo Ruffoni, Loris Dolzan, A tavola con l'olio nuovo, oliva tagiasca.
A Tavola con l’Olio Nuovo.

Amélie en pèlerinage.

Voilà pourquoi Amélie revient, cet hiver à la Conchiglia, spécialement pour savourer l’huile taggiasque nouvelle. Elle ôte son chapeau feutre gris et confie son long manteau rose pâle. La voilà en courte robe-pull grise et bottes en daim qui se lassent au-dessus du genou ou en bas de la cuisse, dites « bottes-chaussettes ». Elle retrouve avec plaisir Giacomo Ruffini, le parfait gentilhomme italien, et toute son équipe.

Italie, Ligurie, Riviera dei Fiori, Arma di Taggia, restaurant, Michelin, La Conchiglia, Giaccomo Ruffoni, Loris Dolzan, Amélie, robe courte, robe pull, bottes en daim. Cuisses.
Arma di Taggia, Amélie devant la Conchiglia, en hiver.

Le plaisir de la fine cuisine ligure.

C’est la signature de la Conchiglia : Loris Dolzan cuit et prépare à merveille les petits calamars, les poulpes, les rougets, le turbot. Il les accompagne d’émincés d’artichauts, de crèmes de poivron, de veloutés de chou-fleur, haricots blancs ou asperges comme on n’en déguste nulle part ailleurs.

Sur un PC, pour une meilleure visualisation des images, n’utilisez pas la fonction diaporama, cliquez sur une image et naviguez avec les flèches.

Il Cavagliere Ruffini, l’art de la touche finale.

Il Cavagliere Giacomo Ruffini, vient en personne présenter à Amélie la bouteille du cru taggiasque choisi plat par plat. Il se penche vers notre princesse. A voix basse, en confidence, avec un demi-sourire mystérieux, il en explique les particularités. Déjà par ses mots et son intonation, il fait vivre le grand cru, le met en scène. On déguste successivement le Bianchi Carenzo, l’Extremum, le Beiza, le Musicale Santa Agata di Oneglia, l’Ars Olea, pour finir sur l’inimitable 5 F au dessert.

Italie, Ligurie, Riviera dei Fiori, La Conchiglia, Giaccomo Ruffoni, Loris Dolzan, Amélie chemisier transparent, mini-jupe ajourée. Sexy woman.
Amélie entre Loris Dolzan et Giacomo Ruffoni.

Avec un geste élégant et précis, le gentilhomme italien apporte la touche finale du filet d’huile promis.

Un feu d’artifice de grands crus, bouquet final au dessert.

Le dessert, une soupette d’huile, sorbet au citron, crumble d’amande offre un feu d’artifice. Surprenante, cette 5 F, huile d’olive tellement fruitée, presque sucrée, admirablement mariée au citron et à l’amande, caresse les papilles d’Amélie.

Italie, Ligurie, Riviera dei Fiori, restaurant, Michelin, La Conchiglia, Giaccomo Ruffoni, Loris Dolzan, A tavola con l'olio nuovo, oliva tagiasca. Menu.
Arma di Taggia, La Conchigia, menu  » A tavola con l’Olio Nuovo ».

Notre princesse aime ce dépaysement pas si loin de Nice. C’est italien, ligure et surtout très fin.

Sur un PC, pour une meilleure visualisation des images, n’utilisez pas la fonction diaporama, cliquez sur une image et naviguez avec les flèches.

Promenade d’hiver, la Méditerranée vers Bussana.

Amélie a coiffé son feutre gris, revêtu son long manteau rose pâle et s’engage le long de la Méditerranée, sur la promenade, en direction de Bussana. Le clocher de son église, les silhouettes des arbres et les rochers de sa pointe qui plongent dans la mer, se découpent au soleil couchant.

Italie, Ligurie, Riviera dei Fiori, Arma di Taggia, soleil couchant.
Arma di Taggia, la pointe de Bussana au couchant.

Pour retrouver Amélie à la Conchiglia en été, suivez le lien : La Conchiglia – Arma di Taggia : La perle rose renaît dans sa coquille.

La Conchiglia – Arma di Taggia. 33, Via Lungomare. Tel 018438132 rist.laconchiglia@virgilio.it

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *